J’ai cherché la plume que je voyais dans ma tête.
J’ai cherché sur google une image qui pourrait te montrer à quoi elle ressemblait.
Mais en fait, elle est juste en moi.
Tout n’existe encore pas.
Il en reste des images à dessiner.
Il en reste des mots à écrire.
Il en reste des choses à vivre.

Tout serait bleu. Et c’est un nuage de plumes blanches qui s’éparpille dans les airs lorsque la confiance te pousse de son souffle apaisant. On compte jusqu’à trois et tout le monde ferme les yeux. Je me laisse envoler.

Bonne nuit, petite planète.

2 réflexions sur “

  1. maxy_vince dit :

    C’est mon ami pierrot le voleur de plume… Il veut ecrire un mot… parce que sa chandelle est morte…
    Non ? si ? La porte ? OK, je la ferme sans la claquer.

  2. vlam dit :

    reviennnnnns!! 😡

Répondre à maxy_vince Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *