Chez elle

Elle est là sans vraiment l’être.
Il y a des barrières qui ne se franchissent pas d’un bond.
Il y a aussi des bonds qui ne franchiront jamais aucune barrière. On se prend parfois les pieds dans le barbelé de la réalité. Plus on se débat et plus on s’empêtre.

Au-delà des rêves et des mots, au-delà des douceurs que l’on prend plaisir à s’offrir, pour de vrai, pour de rire et pour de beau, les espérances prennent leur élan majestueux… Et vlan. Y’a souvent une grande baie vitrée planquée derrière le brouillard que l’on s’est collé avec tant de sourire devant les yeux.

Elle est là sans vraiment l’être. Parce qu’il n’y a pas de chaise dans laquelle elle se sente bien. Parce qu’il n’y a pas de meuble familier. Pas de photo qui pourrait l’émouvoir. Pas de regard qui puisse vraiment l’accueillir. Parce que les gens autour restent étrangers. Parce qu’il y a un vent glacé qui fait frémir la peau. Parce qu’il y a parfois des mots de trop et souvent des mots cruellement absents. Parce que chez elle, c’est certain, ce n’est pas là.

A chacun de faire son bout de chemin. Je te tends la main, tu m’ouvres les bras. Tu m’offres un mot, je te souffle les miens. On avance. En essayant de suivre le fil. C’est une question d’équilibre.

Mais il y a des barrières qui ne se franchissent pas d’un bond.
Il y a aussi des bonds qui ne franchiront jamais aucune barrière. On se prend parfois les pieds dans le barbelé de la réalité. Plus on se débat et plus on s’empêtre.

Comme elle était là sans vraiment l’être, qu’elle était un peu fatiguée et qu’elle avait les jambes un peu griffées par le barbelé, alors elle s’est relevée et doucement, elle a essayé de rentrer chez elle.

3 réflexions sur “Chez elle

  1. anna dit :

    Finit-elle par trouver le chemin ?

  2. wilou dit :

    le fil compte pour du beurre ?

  3. Plancton dit :

    Anna… J’en sais rien, j’ai encore pas écrit la suite 🙂
    Wilou, le fil, barbelé comme il est, il coupe vachement bien le beurre en tout cas.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *