Que les masochistes lèvent la main.

Terrassée par la fatigue. La tête qui traîne sur l’oreiller et les yeux qui luttent pour s’ouvrir afin de regarder bien précisément l’heure qui s’affiche en trois formats différents sur trois réveils différents. Une connerie de virus sur mon pc hier soir (enfin, ce matin très tôt) qui m’a fait flipper comme en 40. Enfin… Comme en 2001, à trois jours de ma soutenance de DESS qui avait lieu… un 11 septembre. Moi qui ne me souviens jamais d’aucune date, au moins, cette fois, j’ai un sacré repère. Je peux pas le louper. Un peu comme… non … rien.
La prénommée demoiselle Chafou Tartine au milieu de la nuit se sent d’humeur pour une crise de ronrons. Des coups de tête contre mon front, un vague souvenir. Elle n’a pas réussi à me réveiller.
Une douche pénible. Il y a de ces moments où je rêve d’être une vraie vieille avec une chaise en plastique installée sous le jet d’eau. ça m’éviterait de m’endormir debout. Le pommeau réglé sur le mode karcher pour tenter de stimuler mes paupières. Rien n’y fait. Tartine m’attend sur le tapis de bain à la sortie de la douche. J’évite de me prendre les pieds dans l’embuscade combinée chat et tapis. La bestiole vient récupérer l’eau qui goutte de mon corps. Elle se frotte contre mes jambes. Récupère l’eau. Et me laisse ses poils en échange. Cette chatte est au moins aussi fainéante que sa maîtresse. Elle adore les bonnes occasions de toilette sans effort. Alors l’eau de la douche et mes jambes pour se décrasser, quelle aubaine. J’la comprends. Les petites aides en cas de panne sèche et tout ça…
Hahem.
Oui, les humidificateurs d’air, c’est ça.

Et donc voilà quoi. Dernier jour de boulot avant 3 semaines de vacances. Mon contrat de travail, il en est presque à se faire vomir dessus. Mais mon contrat de vie, j’espère bien le bichonner comme il faut.

Et… mais je rêve… AVANT-DERNIERE au classement de BLOFTSTORY !Bon. Faudrait ptetre vous réveiller un peu les gens là hein ? Vous voulez ma mort dans un verre de honte ou quoi ? Vous allez morfler à coups de textes alcoolisés dépressifs et/ou cartlandistes pendant au moins 3 jours si je finis pas dans le trio de tête ! Vous êtes prévenus !

Tenez, un échantillon, pour vous motiver…

« Ô ! J’aimeuh tes yeux noirs qui regardent les miens
Tes caresseuhs si douces sur ma peau et mes seins
J’aimerais que jamais ton amour n’ait de cesse
De faire s’ouvrir mon coeur et de plonger dans mes « 

Zut, j’ai mal calculé mon dernier alexandrin et je crois avoir commis une petite confusion de registre. Mais le style est là. Bon, vous voulez vraiment subir ça ?

9 réflexions sur “Que les masochistes lèvent la main.

  1. alain dit :

    Mouais, le fait est que, niveau alexandrin, tu as fait mieux.
    Enfin, ceux là ont leur charme.

  2. Plancton dit :

    Nan mais toi Alain, tu es un vrai masochiste de la première heure, je n’en ai absolument aucun doute :p
    Tu sais, faut pas hésiter à faire son JP Coffe parfois … « C’EST DE LA MEEEEEERDEUH !! »

  3. alain dit :

    Le truc, c’est que, à force, on est obligés de faire attention aux commentaires qu’on te laisse.
    Etant donné que en ce moment (!), ton sens de l’humour semble avoir quelques problemes pour remonter à la surface, autant te caresser dans le sens du poil.
    C’est un image hein 🙂

  4. vlam dit :

    « De faire s’ouvrir mon coeur et de plonger dans mes » mmh, je vois pas la rime 😐

  5. XiBe dit :

    vlam : elle parle de ses tresses, mai sai implicite.

  6. XiBe dit :

    Après réflexion, on ne peut plonger ses mains dans des tresses, sai trop serré. A la limite, on peut caresser les tresses, mais plonger dedans, non.

    J’en déduis qu’elle parle de sa graisse, qui apparemment est en tel nombre qu’elle mérite un pluriel.
    Je ne vois pas d’autre possibilité.

  7. Matman dit :

    Ben faut vite aller voter Plancton… enfin… sauf si Mélie reprend la tête car alors il faudra voter Matman 🙂

  8. wilou dit :

    (fais gaffe alain ! 😉

  9. Kitsune dit :

    Oh la censure! J’ai pas compris il manque un mot à la fin 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *