elle est venue se câler sur mes genoux sans me demander mon avis, cette peste de chatte, m’obligeant à taper d’une seule main sur ce clavier, l’autre étant retenue en otage / appuie-tête sous l’impudente bestiole.
et en plus, elle remue la queue, cette saleté.
j’ai l’impression que ça la dérange que je bouge le dernier bras libre qu’il me reste.
vous avez vu ? j’aime pas faire le grand écart avec mes doigts, je vous prive de majuscules.
bien fait.
démerdez-vous sans.
moi je viens bien de flinguer le tambour de mon lave-linge. et un lave-linge, quand le tambour ne tourne plus, ça lave pas grand chose en fait. j’ai encore les restes des tablettes de lessive empaquetés dans leur petit filet mortuaire.
c’est horrible.

Ha ben voilà, maintenant que j’ai fini, la bestiole se barre. Forcément.
Bon, demain, faut que j’appelle manman. Je crois que j’ai une idée de ce que je veux pour noël finalement.

Ne cherchez pas au fait, il n’y a aucun lien logique entre le chat et le lave-linge.
Enfin, sauf quand on creuse un peu… mais non, en fait. Non.

Bordel… C’est moi ou bien je raconte des trucs passionnants ce soir ?
« Déchets ménagers »… j’en ai abusé de cette rubrique. Mais maintenant, je sais pourquoi je la mérite.

3 réflexions sur “

  1. lui dit :

    mais si, mais si. Tu as tort de te brider. Il existe bien un rapport entre le chat et le tambour de la machine. Comme deux petits yeux ronds, qui tournent dans une masse de mousse, en essayant d’ouvrir la porte qui est fermée avec ses petites pates, alors qu’il est impossible de l’ouvrir quand le programme tourne (c’est écrit dessus, y a qu’à regarder). Mais les chats sont infoutus d’apprendre à lireet manquent toujours d’hygiène, c’est bien connu. Donc, l’explosion de ton lave linge vient bien de règler le sort de ta bestiole… la saleté. pouah

  2. Plancton dit :

    C’était trop tentant, hein… Etre malfaisant et démoniaque !
    Si tu joues à chavion ou chamachine avec Tartine, tu es un homme mort. Euh non… pas mort. Juste un peu abîmé.

  3. lui dit :

    oui, rhooo. C’est tout de même qu’un chat … enfin non, une fille, quoi.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *