CVP, ça avance pas.

Quand je serai grande, je vais acheter la planète et, constatant avec effroi la faillite mondiale ainsi que l’inefficacité des chefs de rayon en poste, je vais organiser une grande réunion et virer tout le monde. Ceux que j’aime pas, je vais les transformer en marsmallows géants, en aubergines, en courgettes, en steaks, en raisins, en rivières, en frites légères et croustillantes et en crêpes jambon-fromage… ha, et aussi en riz créole. Et tout le monde aura à manger et à boire.

Donnez-moi les nuages, que je les calme.
Donnez-moi l’air, que je le purifie.
Donnez-moi un continent, que je le soigne.
Donnez-moi la Terre, que je la berce.

Et puis donnez-moi un homme, que je le rende heureux ?
Euh, non. Trop présomptueux.

J’ai des grands projets de vie, aujourd’hui.
Mais faut que je trouve une formulation plus adéquate pour mettre ça sur mon CV.

5 réflexions sur “CVP, ça avance pas.

  1. an.archi dit :

    *an.archi souffle dans les nuages*

  2. evamarine dit :

    déesse cherche dieu…;)

  3. lui dit :

    dieu, recherche Déesse, pour relation prolongée, et plus si affinité …

  4. sag dit :

    ben je trouve que la formulation est juste pourtant, et s’ils aiment pas transforme-les en… etc

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *