collection de choses

Et si je faisais des T-shirts, hein ? Avec des vrais trous pour des vrais bras et des trucs écrits dessus et des dessins aussi pour donner l’impression d’une logique. Faire réfléchir le lecteur. Le passant. Le voyeur.

« J’ai fait une connerie ou bien je suis parano ? »
Illustration : Un homme, seul, debout, la cravate de travers, le costume un peu froissé, sur les décombres d’un immeuble.

Humour ou pas ?
Parler de la météorite de 2036 ?
Aller faire un stage de peinture en bâtiment, m’acheter une fusée et aller la repeindre en blanc comme le monsieur il a dit, pour dévier la trajectoire à cause des vents solaires.
Je me suis rongé quatre ongles.
Trois à la main gauche. Un à la droite.
Ma fabrique de globules blancs m’épuise.
Je fais du vrac. Qu’importe.
La fin du monde est un problème de grandes personnes.
Ne plus grandir, ne plus grandir, ne plus…
Les yeux du Tambour. Les anguilles. Bertolt Brecht.
Comme pour 99 % des films, je serais incapable de te raconter quoi que ce soit, à part le bleu de ses yeux, les anguilles qui grouillent.
Si seulement j’avais vendu mon cerveau pendant qu’il valait encore quelque chose. Maintenant, il est trop tard. Je vais devoir le garder et le finir, comme ma saxomobile.
Est-ce le temps qui contribue à me faire prendre conscience d’un sentiment de fin ? Un sentiment de mort trop tôt, un inachevé, une douleur. Un gris qui entre dans ta bouche et vient t’étouffer dans ton sommeil. Un rouge qui se faufile par une narine. Un bleu qui ne peut plus rien pour toi, il est trop tard madame, monsieur, nous sommes désolés.

Bonne journée, merci, aurevoir.
J’oubliais. Collection de t-shirts « la fin du monde ».

Les gens heureux de l’être, ils m’emmerdent.
Et les gens tristes aussi.
Du coup, j’ai choisi de devenir quelqu’un d’insignifiant.

« Je suis célibataire, cassez-vous, on a rien à se dire vous et moi. »

« Chérie ! Regarde ! j’ai trouvé de magnifiques chrysanthèmes en plastique pailletés pour mettre dans le sapin ! »

Envie de planter des pommiers dans les cimetières. On verra ceux qui font le plus de fruits. Et ceux qui rendent le plus de vers.

Horoscope du jour : Aujourd’hui est un jour à prendre fermement dans sa main droite un stylo bic noir et tracer des ronds sur une feuille blanche jusqu’à la transpercer.
Demain, vous mourrez.
Non, c’est une blague, voyons ! Mais vous le saviez, puisque votre ascendance de Saturne en Pluton à la troisième maison des chevaliers du zodiac vous confère un sens de l’humour des plus raffinés.
Mais vous mourrez quand même !
Haha !
Blagueur va.

10 réflexions sur “collection de choses

  1. evamarine dit :

    je t’embrasse du haut de mon statut
    heureuse d’être heureuse…rires
    et j’t’emmerde pas…
    bises mon plancton

  2. Plancton dit :

    Nan mais en plus, t’es vraiment pénible parce que tu me contamines avec ton bonheur, vu que je suis heureuse que tu le sois !
    Rha ! On peut jamais grogner tranquillement , hein, nan mé vraiment…

    Des sourires et des bises à toi, « mamie marine » !

  3. maxy_vince dit :

    🙂
    Tu me diras pour les pompiers ?

  4. an.archi dit :

    Moi, cette histoire de rouge, de bleu et de gris, ça me fait vaguement penser à une histoire de M&M’s, et j’avoue que t’imaginer avec ça dans les narines, c’est assez croustillant. 🙂

  5. Bibasse dit :

    Je m’en fou, je te souhaite de bonnes fêtes quand même. Bonnes fêtes, Plancton.

  6. path dit :

    « on va tous crever, on va tous crever, y a la fin du monde qui nous guette et nous on fait la fête… »
    Ou est-ce qu’ils sont en vente tes t-shirts ?

  7. Plancton dit :

    Vince : Si t’es sage ! Coquin,va…
    Narchi : Tu sais que tu as des idées toutes tordues toi ? M’enfin, c’est vrai que les couleurs sont beaucoup plus marrantes vues sous cet angle-là. N’empêche que les M&M’s gris, hein… Ben ça existe pas ! (Et plein bisous que j’ai en retard pour toi)
    Bibasse : T’as raison de t’en foutre, moi aussi ! Et merci, beaucoup.
    Path : Dans la hotte du Père noël, qui, évidemment, n’existe toujours pas. Ce con.

    Et j’en profite pour vous souhaiter à tous un noël plein de sourires et de tendresse et de lumières dans les yeux et dans les coeurs. Merci beaucoup de faire en sorte d’être heureux, quelque soit le moyen choisi.
    Parce que merde, c’est vachement bien le bonheur. Faute de pouvoir faire la paix dans le monde, si on se démerdait pour la faire avec nous-même ?

  8. an.archi dit :

    siiiiiiiiii !
    Les M&M’s gris ont existé, et ils valaient je sais plus quel prix, à l’époque… 🙂

    :*

  9. ana dit :

    Moi je veux bien un t-shirt avec un poème à toi 😉

  10. …Evamarine : Pourrisseuse de raler en rond…
    …Plancton: Bonnes fêtes à toi…
    …Ps: Oui je sais ce comm est affligeant.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *