J’enrage, j’lai mauvaise…

Faudrait qu’j’me batte
A coups de griffes, à coups de dents
Tout l’temps.
Choisir d’abandonner la lutte,
C’est s’en remettre au destin.
Sauf que destin et moi, on n’a jamais été super copains.

Alors j’vais m’prendre
Des coups de griffes, des coups de dents
Encore une fois.

Je n’ai jamais appris à protéger quelqu’un d’autre que moi.
Je n’ai jamais appris à conserver ce qui ne m’appartient pas.

Sauf que, comme dans 52,7 % des mots ici, j’y crois pas une seconde.
Je ne m’écris pas, je ne fais que me découper pour regarder dedans.
Et oups… Parfois, je découpe la personne qu’est juste à côté.
Sans faire exprès.
Evidemment.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *