Bêche et pioche et coup de marteau.

Tu m’fais chier à plus être là.
Tu m’déçois.
Les promesses effacées d’un coup de téléphone.
Les sourires rayés par la grimace qui suit.
On n’ira plus danser, je le sais bien.
On n’ira plus danser.
Je le sais bien que c’est la fin.
A part se perdre, où peut-on aller maintenant ?
A part sur nos chemins si différents.
Je serai pas papillon.
Ou peut-être que si.
Mais tu verras surement pas mes ailes.
D’espoirs tordus en éclats d’absolu,
Y’a plus de labyrinthe. Plus rien à explorer.
Ce qui viendra maintenant ne sera que résidu.
On n’a pas réussi. Et on ne fera jamais mieux.
Parce que c’est trop difficile de transformer.
Faire comme si j’étais capable.
Mais je ne le suis pas.
Ce n’est pas qu’une part de toi qui me manque,
C’est toi tout entier.
Et ça, je l’aurai plus jamais.
Alors je laisse ma raison guider mes mots.
Je la laisse prendre le contrôle et faire son saccage.
Je te perds, je perds un peu de moi.
Alors détruisons tout.
Mettons tout cela sur un gros tas,
faisons tout cramer.
Je pense à l’herbe verte qui bientôt repoussera.
Sur deux continents différents.
Pour ne pas voir ce qu’il ya, de l’autre côté de l’océan.
Dresser des barrières, faire lever une montagne.
Je pense à mon paysage. A mon jardin.
A ce qui poussera dedans, quand j’aurai arrêté de le piétiner en pensant à toi.
Ce sera surement beau. N’est -ce pas ?

2 réflexions sur “Bêche et pioche et coup de marteau.

  1. Ash dit :

    Oui , ça le sera. Parce que ta terre est riche, parce que ton air est suave.
    Parceque ton sourire revient, parce que ton sourire sera toujours là.
    Parce que si l’eau coule en torrent, c’est toujours pour irriguer, pas seulement inonder.
    Parce que quand tu brules tout, y a toujours des pollens qui flottent, qui tombent et que ensement.
    Et ta terre reverdit, aprés avoir crâmer.
    Et si c’est pas à ce soleil là, ce sera à d’autres qui ne sont pas encore nés, mais dont la lumiere celeste, déja est presente, à travers les étoiles, inversions d’Einstein ( MC2 = E)…
    Parce que t’es belle, et que personne ne peut te l’enlever, même toi en t’ecorchant…

    Je t’embrasse.

  2. evamarine dit :

    c’est beau ce que hugo te dit
    et tellement vrai…
    je t’embrasse blandouilloche…t’as du talent

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *