Est-ce qu’on y arrivera, et où.

En marchant parmi vous, je me demande si vous êtes heureux.
Si toi, la dame pas belle qui me toise d’en bas, tu as eu des enfants. Combien. Si ton mari est un pauvre crétin. Si ta descendance, je suis sûre que tu en as une, te traite comme un chien ou comme un poisson rouge.
Si toi, la dame pimpante qui m’ignore d’en haut, tu as fait l’amour au cours des six derniers mois.
Si vous, vieux monsieur, vous serez seul devant votre télé pour noël.
Si toi et toi, jeunes lycéens qui vous tenez par la main, vous serez encore ensemble dans dix ans.
Si toi, la fille qui me regarde dans cette vitrine, tu arriveras à te guérir du bonheur qui est derrière toi. Je te connais toi, on s’est déjà vues ce matin dans ma salle de bain. T’as l’air triste, dis-moi. T’as l’air tout froid dans ton manteau noir. Pourtant, y’a du soleil au dessus de ta tête, regarde. Non ? On dirait que ça ne te console pas. Tu aimerais quoi, pour être heureuse, toi ? Partir ? Encore ? Oui, t’as raison. On dit pas « partir, encore ». On devrait dire « recommencer, à nouveau ». Parce que dans ton grand labyrinthe, il reste plein de chemins à explorer. Quitte à abandonner les lieux où tu as été heureuse. Derrière toi, le soleil, derrière toi. Il tourne, vite. Regarde.
Depeche-toi.

5 réflexions sur “Est-ce qu’on y arrivera, et où.

  1. sheepyr dit :

    « Partir un jour sans retour effacer notre amour sans se retourner.. » 2b3
    Désolé 🙂

    “recommencer, à nouveau” je trouve cela politiquement correct :p

  2. Plancton dit :

    La comparaison est beaucoup trop facile pour être relevée, et je ne m’abaisserai pas à faire la fille vexée en te conchiant profondément.
    Le politiquement correct, c’est bien de cela dont on a besoin pour faire passer une sodomie à sec comme délicate et intéressante expérience sexuelle. On en a tous besoin de ce politiquement correct, tu vois. Sinon, ça fait vachement plus mal (au cul, ou ailleurs). C’est psychologique. Tout est dans la tête. (et rien dans le cul). CQFD.

  3. Plancton dit :

    Ceci dit, maintenant que je sifflotte du 2b3 dans mon bureau, j’ai une excellente raison de te conchier.
    (smiley qui se tape une marade).

  4. anna dit :

    Waouh comme t’assumes pas le fait que tu es fan de PHILIP FRANCK ET ADEL!!!

  5. Plancton dit :

    Ha bah, y’en a une de nous deux qui connaît les prénoms et qui assume ça trop trop bien pour que je le fasse à sa place, dûment méritée 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *