Il a une queue, il a une tête, et il s’appelle homard.

L’angoisse. Merde. Pourquoi moi, je suis seule ? Et pourquoi lui il s’envoit en l’air ? Hein ? Non mais soyons clair avec notre moi-même. C’est pas de la jalousie d’amour. C’est de l’envie. Enfin… Non qu’il y ait quoi que ce soit à envier dans une situation qui sent la croquette au thon comme celle-là. Mais bordel de merde, je réclame ma dose de luxure et de vautrage !

Comme s’il n’y avait plus que ça à conserver des errances. La phase de tests est achevée. Les conclusions sont posées : remodelage complet de la boîte à rêves. Les grandes croyances de l’enfant ne font plus avancer personne. L’enfant va avoir trente ans. L’enfant s’essouffle, se gaspille, se répand. Moins que d’autres, sûrement. Mais déjà trop.
Donc, pas assez.

Il n’y a plus rien à économiser. Plus rien à construire.
Quelle impériosité dans cette expression « Maintenant ou jamais » ! Lorsque l’enjeu est d’importance, soyons sincères, vous ne laissez pas passer l’occasion du « maintenant ».
Vous avez tort. On se sent particulièrement serein une fois tombé dans le « jamais ». Une fois qu’on a dit aurevoir au temps d’avant, au « maintenant ». On se sent calme, posé. Particulièrement mort, tout en étant plus que jamais vivant.
Impressions étranges.
Une dernière mue de jeunesse avant celles du déclin. Homardisation de la trentaine. J’ai niqué mon horloge biologique à coups d’hormones castratrices pendant presque 10 ans. Je suis fumeuse. Je suis donc heureuse de ne pas être déjà morte de mon cancer imaginaire.
J’ai envie de devenir une femme. Maintenant que je ne suis pas mère.

5 réflexions sur “Il a une queue, il a une tête, et il s’appelle homard.

  1. Eva dit :

    Je passe juste par là en retrouvant ton adresse par pur hasard.
    La trentaine n’a jamais tué personne. C’est sans doute juste un passage. Qui nous fait raisonner.
    Je n’ai pas parcouru tout ton blog, je ne sais sans doute pas de quoi je parle, pas de quoi tu parles au fond mais… Je me suis dis que je pouvais te laisser un mot, juste ça. Et puis, tu as encore 10 années devant toi avant de te poser les grandes questions existentielles de la quarantaine. 10 ans… Mouais…
    Bonne continuation pour le reste…
    « Oda »

  2. Ash dit :

    « J’ai envie de devenir une femme. »… Non rien..on en a déja parlé…
    Je t’embrasse

  3. sag dit :

    30, c’est pas encore l »âge sympa, attends un ou deux ans, et le passé devient moins qu’un fardeau, prend juste sa place de passé, on s’autorise même kla nostalgie, sans jamais y croire, tellement on est mieux maintenant…
    poru le reste, pfff, yep, me suis posée ces questions ou genre, vers 30 ans, je vais en prendre 35… et j’ai mes réponses, elles sont persos, et pas forcément idéales ou rêvées, mais ce sont les miennes, et j’y tiens ! Vraiment.
    Alors,v a savoir… laisse le temps à ta grâce de s’affirmer… elle n’est qu’esquisse avant ces années

  4. wilou dit :

    Moi je dis si tu veux de la luxure, tu dois même pouvoir te faire de l’argent avec …

  5. tournevice dit :

    Boarf, les croquettes au thon, ça doit pas être si mauvais que ça. Encore faut-il aimer le thon… Apparemment, toi non!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *