Trop classe la descente de lit

Chéri j'adore la nouvelle descente de lit

J’en meurs d’envie moi aussi. Partir chasser le fossile dans les steppes d’Asie centrale. (Qu’aucun de mes assidus lecteurs ne se sente visé.)
Mais d’autres projets m’attendent. Vous allez rire : je ne suis toujours pas assez égocentrique ni narcissique. Alors je vais me prendre le pouls pendant quelques temps. Jusqu’à ce que mes mains bougent.
Oublier un peu le monde autour. Arrêter de parler, arrêter de refléchir. Jusqu’à ce que mes mains bougent.
Laisser mon coeur se reposer à l’ombre du désintérêt salvateur, ce grand feuillu.
Arrêter les promesses vaines. Celles que je me fais. Jusqu’à ce que mes mains bougent.
Et faire bouger mes mains, ce n’est pas une promesse. C’est simplement demain et ailleurs.
Il n’y a rien de grave.

6 réflexions sur “Trop classe la descente de lit

  1. evamarine dit :

    hé hé
    j’en suis à faire bouger mes mains !
    les rhuma attaquent…bises douces

  2. alain dit :

    « Non sequiture » !!!
    La frime !!!!!

  3. Plancton dit :

    gna ?

  4. alain dit :

    rien.

  5. Le hasard dit :

    Tiens j’avais pas fait attention, mais on a presque le même apn dis donc – je viens de me prendre un FZ8 ^^

  6. Plancton dit :

    Tain… Le même avec le problème du bruit en moins et plus de stabilisation d’image ! Me fais pas regretter de pas avoir attendu trois mois hein !:)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *