cuisine

J’hésite entre le meurtre collectif ou individuel.
Est-ce que je prends l’avocat, que je lui arrache un bras pour étrangler le banquier avec ? Oui, mais mon employeur risque de se sentir délaissé. Ou alors je mixe le banquier, je fourre mon employeur avec, j’empaquette le tout avec les boyaux de l’avocat et je passe au four thermostat 12 ?
Mon coeur balance.

8 réflexions sur “cuisine

  1. G dit :

    au choix, je dirais Individuel, ca fait moins de cochonceté sur le tapis…

  2. Ash dit :

    Moi je suis pour le meutre collectif, le massacre aveugle.

  3. plancton dit :

    C’est juste par esprit de contradiction, hein ? 🙂
    Mais la forme importe peu, au fond, nous sommes tous parfaitement d’accord.

  4. alain dit :

    Moi, je trouve que la violence et beh c’est pas bien !

  5. G dit :

    ash : m’étonne pas de toi, boucher !

  6. plancton dit :

    Moi je suis pour l’extermination de la violence à grands coups de lattes dans sa gueule.

  7. Zoridae dit :

    Excellent !

    Ecoute, si tu t’exécutes, contacte-moi, car si je pouvais ajouter à ton petit plat ma banquière, mon employeur et quelques petits emmerdeurs de passage, ça rajouterait un peu de piment…

    Mais pour Noël je préfère des escargots…

  8. Plancton dit :

    Zoridae, la cocotte est grande, on peut y mettre de tout ! Même des escargots et du guacamou. Sauce citron pour les faire pleurer une dernière fois.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *