Pascal Sevran* est mort

Voilà pour les nouvelles.
Et sinon, merci à mes deux lecteurs de s’être inquiétés plus que moi-même 🙂
Sans vous, Pascal Sevran * aurait pu continuer ses impostures.

* Pour des raisons absconses, les noms des personnages réels ont été modifiés.


Aujourd’hui, j’ose. Et peut-être qu’enfin on me reconnaîtra.

C’est quoi, une offre raisonnable d’emploi ?

C’est quoi, une offre raisonnable d’amour ?


Signé Plancton.
En sursis.

4 réflexions sur “Pascal Sevran* est mort

  1. balmeyer dit :

    Ah ah ! Depuis des mois que j’attends ça en rafraichissant l’écran toutes les 15 secondes ! Maintenant, je crois que je vais aller dormir.

  2. alain dit :

    Tu me dis qui c’est finalement cet « Emmanuel de Taillac » ?
    ou carrément, tu ne me parles plus ?
    Hein ?

  3. Clement dit :

    au moins 3 lecteurs en tout cas!

  4. Humphrey dit :

    Je pensais que le bonheur l’avait faite nous quitter (j’ai failli mettre « me » mais je me suis ravisé …strange ?)
    Raisonnable, chais pas bien, sursis….. surement, mise à l’épreuve………… certainement,
    « offre raisonnable d’amour » n’y a t il pas une erreure dans l’énoncé ?, sinon je serais heureux a cette heure ci et non pas à guetter un post sur un blog trouvé par hasard. (heureux le hasard, sinon vexation garantie et perfidie en projet…..)
    Bref les sorcières semblent se ressembler et les planctons ne varient pas, c’est relatif, ouaips, « relatif », m’enfin bref relatif…quoi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *