Pas grand chose.

Je mise tout.
Je mise tout sur la pluie de mai.
La pluie de mai qui saura, dans son indulgence, me laver de mes excès.
Je mise tout.
Je mise tout sur la pluie de mai.
La pluie de mai qui saura me pardonner d’écrire son nom avec un F.
Je mise tout sur elle.
Je mise mes excuses d’alcoolique à ses heures. Et là tic tac.
ça tombe pile.
Je mise tout sur elle et ses eaux pures
Qui sauront me laisser effacer ses traces
Voraces. Pénétrantes.
Et qui durent.
Je mise tout.
Je mise tout sur la pluie de mai
Qui me laisse croiser cette femme seule sur son banc sale
Qui me laisse porter mes mots seule dans ma tête bancale.
Je mise tout sur la pluie de mai,
Sur la pluie de ce dimanche envolé comme un adieu.
Je mise tout sur la pluie de juin aussi,
Comme un renfort souhaité pour des étreintes inattendues.
Je mise tout ce que j’ai, c’est à dire pas grand chose.
Et j’appelle la pluie à mon secours.
Pour me laver de mon amour.

2 réflexions sur “Pas grand chose.

  1. Ash dit :

    J’ai des serviettes propres…si tu as envie.
    Je t’embrasse.
    [et préfère me taire]

  2. Humphrey dit :

    la peau est étanche,
    seule toi, toi seule pourra t’épurer,
    l’intérieur est difficile à atteindre,
    les petits coins les plus délicat à désinfecter,
    miser c’est s’abandonner,
    n’en a tu pas assez et conscience ?
    « et si nous on lâche prise , on ferra tout pour que les autres tiennent.. »
    Soutiens…
    Humphrey

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *