Où veux tu que j’regarde ?

Pourquoi tu ne regardes pas les filles dans les yeux quand tu baises ?
Je sais pas, j’ai honte je crois.
T’as honte de quoi ?
Honte d’être là. C’est ma façon à moi de dire « excusez moi mademoiselle de vous pénétrer ».
Mais je peux essayer.
Non. Me regarde pas, je préfère comme ça.
Me regarde pas, je te dis. C’est toi qui as raison.
De toute façon, je sais plus regarder moi non plus, j’ai perdu ça en route.
Je dois avoir honte aussi.
Et puis de toute façon, c’est mieux.
On ferme les yeux, d’accord ? Comme ça, on ne voit plus les mensonges.
Et puis franchement, c’est plus agréable.
Quand tu me regardes, je vois plus rien, de toute façon.

4 réflexions sur “Où veux tu que j’regarde ?

  1. Poire Carotte Concombre a toute vitesse. dit :

    Peut-etre que ne pas regarder dans les yeux est une manière de ne pas prendre le pouvoir,laisser a l’autre sa libérté.

    Lui faire le cadeau de ne pas lui infliger l’offence :  » c’est qui le patron ? »
    Regarder dans les yeux de l’autre a ce moment de la pénétration est d’une obcénité sans fond.
    Moi je suis aveugle , de toute façon je ne vois rien,surtout pendant le coît.
    Je prefère les nuits blanches.

  2. Plancton dit :

    Mentir sur le rapport de force, l’oublier, faire comme s’il n’était pas là, au lieu de le laisser jouer son rôle, le laisser vivre et respirer entre deux personnes.
    Mensonge, barrière, tromperie. Y’a pas de patron. Y’a que de la liberté dans ces moments-là, vous gâchez tout.
    Je déteste baiser. Je mens tant que je respire, je respire pour deux.
    L’obscénité, c’est de regarder quand y’a rien à voir. A vrai dire, c’est juste triste.

  3. Poire Carotte Concombre a toute vitesse. dit :

    En levrette, le problème ne se pose pas.

  4. Plancton dit :

    Ha voilà ! Voilà ! On élude le problème !
    Tsss.
    :-*

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *