Le bon roi Dagobert tada tadada tadadam

Bon alors, c’est l’histoire de Toto aux toilettes.
Nan en fait, je la connais pas celle-là. La clé dans la serrure, un excès de pudeur et tout ça.
Par contre, je connais celle de Plancton aux toilettes. Ouais, cette fois, j’étais aux premières loges pour tout connaître dans les détails.
Alors en fait, c’est Plancton, elle est dans les toilettes et elle se marre.
Mais pourquoi Plancton rit-elle ? Tout le monde se demande et se gratte le menton en réfléchissant.
Ben en fait, je vais vous raconter ce qui fait rire Plancton. Alors en fait, alors que Plancton allait remonter sa petite culotte (en fait, un string. Un string vert, même), elle s’aperçoit que mince quand même, je sais bien que je l’ai pas payé cher ce truc mais ils auraient au moins pu mettre une petite bande de coton entre les jambes ! Plancton va pour regarder l’étiquette et constater avec effroi que arf, en plus, 80 % polyamide, 20 % élasthanne. Pfff… C’t’un coup à se choper des mycoses ça. Plancton remarque alors que l’étiquette n’est même pas cousue au bon endroit. Bon sang, ok, c’est fabriqué en Chine mais quand même ! Ils savent pas reconnaître l’envers de l’endroit en Chine ? Ils ont aucune notion minimale d’hygiène intime ? Spas vrai ça ! Et alors ensuite, Plancton, elle remonte son string et alors là, vous allez rire, hein, mais elle aperçoit une bande de coton contre sa hanche.
Plancton a enlevé ses chaussures, son pantalon rouge et son string vert et elle a tout remis dans le bon ordre et aussi dans le bon sens et elle a promis de plus critiquer à la légère les notions d’hygiène intime made in China.

Une réflexion sur “Le bon roi Dagobert tada tadada tadadam

  1. vlam dit :

    ahem, comment dire..
    MOUHAHAHAHAAHAHA

    voila, c’est dit.

Répondre à vlam Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *