Une page de pub

« – Bonjour madame la boulangère !!!
– Bonjour mon petit. Qu’est-ce que je te sers aujourd’hui ?
– Vous auriez pas un blog au plancton ?
-…
– C’est super bon le blog au plancton…
– …
– Mais si, je vous assure !
-… Dis donc, p’tit con. Je la connais déjà la blague de la tarte au concombre. ça suffit les conneries hein.
-…
-… Allez dehors !! »

Le blog au plancton, si c’était comestible, ça se saurait.

14 réflexions sur “Une page de pub

  1. Matman dit :

    J’adore! C’est du n’importe quoi comme je l’aime!

  2. alain dit :

    Je confirme, tu as besoin de vacances!

  3. Melie dit :

    Très bon ! (le blog au plancton…)
    J’adore 🙂

  4. Très bien votre réclame, cher ami !
    Néanmoins, je tenais à vous avertir que j’ai croisé une baleine qui avait l’air assez en colère et qui disait : « Putain, si je chope le bâtard qui me bouffe mon plancton, je lui rejoue « Les dents de la mer » !!! ».

  5. Plancton dit :

    Matman, Melie, merci beaucoup !
    Alain : oui, hein. ça ne fait aucun doute 🙂 Par contre, ce que j’ai oublié de préciser et que tu ne sais peut être pas, c’est que cette pub, outre le fait d’avoir été réalisée 100 % sans image et sans bande-son, est ma contribution à la 5ème épreuve de bloftstory. Ceci pouvant quelque peu expliquer cela.
    Merci Dame Vanderput, vous êtes bien urbaine. Je prendrai garde à mes arrières ce soir en rentrant chez moi.

  6. maxy_vince dit :

    Miam miam.
    En ce moment, je suis tres rustique.

  7. Plancton dit :

    Ha bah merci !! ça veut dire quoi ça poussinet ?? Tu me traites de camembert là ou quoi ?!

  8. bibasse dit :

    « Le blog au plancton, si c’était comestible, ça se saurait. » Publichité mensonpfgère! Je crie au scanmpfdale. Pour ce que j’en ai vu, le blogmf au plancton est parfaitement digeste mfrr, il a du goût, et j’en scrountch voi là-bas en redemander une louche slurp.

  9. Plancton dit :

    Poussinet, je viens de lire ta note… Effectivement, je comprends mieux. Mais sache que JAMAIS tu n’auras l’ombre d’un testicule de Plancton dans ton assiette.
    Mais quel appétit, Bibasse ! Laisses-en pour les autres hein… Parce que bon, méfie toi quand même, c’est pas parce que c’est bon que c’est comestible 🙂

  10. Kitsune dit :

    Etant un spécialiste mondialement reconnu (dans ma connerie surtout!), je te confirme que le plancton est effectivement digeste… pour preuve, j’en suis un brouteur invétéré et je photosynthétise à outrance depuis…

  11. Plancton dit :

    Kitsune… C’est incroyable. Je n’ai jamais rencontré aucun mec qui devienne une lumière après une séance de broutage.

  12. Zhoul dit :

    C’est drôle, tout de même, des fois. La vitrine blofstoryenne m’avait pourtant avertie de votre existence, et même que j’avais dû y tremper un orteil, des fois. Et puis il y en a d’autres, de fois, une fois qu’on oublie la fraîcheur sur l’ongle du gros doigt, et bin on retente la trempette, et puis là c’est tout doux, c’est tout bien, c’est tout chouette, et on se tente plusieurs vaguelettes, on serait presque tentée de faire sa mariole sur une planche de sourfe, limite on voit un cachalot à l’horizon.

    Bref, je suis passée, je suis restée un tantinet, et j’ai aimé.

    A la revoyure, éventuellement, et je vous épargnerai le « bonne continuation », car c’est tout de même fichtrement laid comme expression, mais le coeur est pas loin d’y être.

  13. Plancton dit :

    Whoh. Ben je l’ai lu et relu, ton commentaire, Zhoul. Ne sachant trop quoi répondre à vrai dire qu’un grand grand merci pour avoir osé affronter la fraîcheur de ma blogomer. Au plaisir de te revoir par ici ou ailleurs ! Gaffe aux baleines quand même.

  14. […] Il a trop d’amis. Je suis jalouse. En plus, il a un professionnel du phytoplancton brouteur dans ses rangs. Je suis foutue. Et puis c’est lui qui […]

Répondre à Augusta Vanderput Annuler la réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.