Peau cible

Cesse de te demander si je suis naïve, crédule, inconsciente ou tout simplement folle. ça ne sert à rien, je me suis posé la question avant toi et j’ai toujours pas la réponse puisque tout ça, c’est rien qu’une question de point de vue.
Tout ce que je sais, c’est que trop de choses d’une simplicité affligeante sont possibles. Trop de barrières peuvent s’ouvrir d’un seul regard. Trop de murs peuvent tomber rien qu’en les effleurant de la main.
Ce que je sais aussi, c’est que je prends un plaisir dingue à faire disparaître les limites que l’on s’impose. Pas toutes. Certaines. Bien précises. Des morceaux choisis, mes favoris entre tous.

Et j’aime trop observer, et j’aime trop caresser… Et j’aime trop voir jusqu’où tout cela mène. A quoi ressemble le bout du chemin. Mais ça, tu le sais bien.

Alors dis-toi bien que tout est possible. Et que cela n’a aucune importance.

3 réflexions sur “Peau cible

  1. Largentula dit :

    wah, cette fille, c’est la femme de ma vie!
    oui, je sais, j’aurais été plus crédible à le poster un peu plus tôt… mais bon, un pbm d’heure, d’agenda etc. ça arrive!

  2. Plancton dit :

    Me dire ça là maintenant alors que justement je suis en train de raconter que j’ai la facheuse tendance à vouloir tout prendre au pied de la lettre… Tu es un grand malade, attention, méfie-toi :p

  3. Largentula dit :

    c’est marrant… c’est pas la premiere fois qu’on me dit que je suis un grand malade… la derniere fois jai quand même réussi à m’echapper 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.