Grattage anonyme

J’aime me tordre les bras pour me gratter le dos. Les tordre suffisamment pour avoir finalement l’impression que ce sont pas vraiment mes bras qui sont en train de me gratter le dos.
Et aller attraper une omoplate qui dépasse, comme une aile de poulet.
Et faire semblant de vouloir l’arracher pour me faire peur.

Finir la séance en me frottant le dos contre le montant de la chaise.
Pour me rassurer.

3 réflexions sur “Grattage anonyme

  1. ana dit :

    Pourvu que tu ne te déboîtes pas l’épaule :p

  2. sag dit :

    et quand ils reviennent, ce ne sont plus des bras, mais des fourmis engourdies?

  3. evamarine dit :

    rire…tant que tu ne saisis pas tes ailes…ça va !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *