L’île au trésor

Il est des lieux féériques que nous recherchons tous, à un moment ou un autre de nos vies chaotiques. L’île déserte. Notre rêve. Notre tranquilité. Ses eaux paisibles. Ses vents doux. Ses palmiers protecteurs.
Des lieux qui, sans que nous ne nous en apercevions, se cachent au coeur de nos cités austères. Empreints de magie, ils nous permettent, si nous le souhaitons, de disparaître, le temps désiré ou nécessaire, de la réalité dévoreuse.
Pour les trouver, rien de plus simple.
Suivez une vieille dans la rue, introduisez- vous chez elle, étouffez-la.
Si mes calculs sont bons, vu le temps que l’on met parfois pour repérer un vieux crevé tout seul dans son appart, vous avez de bonnes chances d’avoir trouvé votre paradis sur terre.
Avec son évier en émail, ses courants d’air, et quelques plantes vertes.

Une réflexion sur “L’île au trésor

  1. sag dit :

    et encore, les palntes vertes devraient avoir soif!, et il faudra une journée solidarité parce que personne ne sera venu les arroser

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *