pages jaunes

– Bonjour, j’aimerais prendre un rendez-vous pour euh… une consultation.
– Bonjour madame (*salaud*), c’est pour une première consultation ?
– oui
– Ha. Et qui vous a conseillé à moi ?
– Les pages jaunes.
– Ha. Ok. Je suis le dernier sur la liste alors…

A vrai dire, non mon brave monsieur, vous êtes le premier que j’appelle, votre nom me plaît bien, ainsi que votre adresse. Vous êtes remboursé par la sécu, vous allez me bourrer de médocs euphorisants, et de plus, vous me filez un rendez-vous dans moins d’une semaine. J’aurais été conne de vous avouer tout ça.
Non non. Je vais plutôt vous parler de mon obsession lacrymale.
Y’en a qui ont les couilles remplies de foutre et qui ne pensent qu’à les vider. Moi, c’est pareil. Avec mes yeux.
J’ai besoin de chialer, d’hurler, de me rouler par terre, de geindre et de me mettre à la porte de mon corps.
Sac à mots, poubelle à pensées que je suis.
J’ingurgite votre monde et ne sait pas donner le mien.
Il n’en sort que de la bile.

3 réflexions sur “pages jaunes

  1. Le hasard dit :

    « vous allez me bourrer de médocs euphorisants »

    Mauvais départ, les médocs c’est la solution d’extrème voire de dernier recours. Et puis un psy c’est jamais intégralement remboursé (même s’il finit en -chiatre), sinon c’est un mauvais psy – à mon avis.

  2. Plancton dit :

    J’ai été conne de vous avouer tout ça. C’est bien ce que je disais.

    Y’a des moments ou n’importe quel « plus » est pris pour un « mieux », voire un « meilleur ». Même si c’est un « pire ».
    J’ai conscience de tout cela nacara. Merci pour le passage et les conseils.

  3. Le hasard dit :

    C’était surtout pour dire qu’une thérapie c’est parfois pénible et long et décourageant, et que c’est pas un truc dans lequel on se lance en se disant que c’est la solution à tous ses problèmes, mais plutôt en considérant ça comme un outil vers un mieux-être.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.