Se regarder

Apprendre à se regarder dans une glace.
Non, je n’ai pas dit simplement se regarder.
J’ai dit se regarder.
Nous sommes trois. Nous sommes des yeux, un corps, et soi.
Objet d’observation, beautés que l’on offre, beautés que l’on cache.
Défauts, aspérités, hontes secrètes et fruits sacrés.
Douceurs que l’on permet d’explorer, parfois, par des corps étrangers,
sous certaines conditions.
Attention, bien lire l’étiquette et prendre soin de l’emballage.

Douceurs qu’avant d’offrir, il faut savoir goûter.
Courbes délicieuses que l’on apprend à façonner,
avec tellement plus de facilité lorsque l’on accepte enfin,
de les aimer.

S’aimer. Dans toute sa nudité.
Oser découvrir ce que l’on est, vraiment.
Cette enveloppe que l’on apprendrait mieux à caresser, si seulement on osait la regarder
Droit dans les yeux.

S’aimer pour apprendre à aimer l’autre.
S’aimer pour accepter que l’autre puisse nous aimer.
S’aimer pour avoir confiance.
SE REGARDER.
Et cela ne m’empêchera pas de penser parfois que ce que j’aime le plus en moi,
c’est toi.

Apprendre à communiquer, avec soi-même,
Avant de se lancer dans les langues étrangères.

Merci, philograph, pour cette piqûre de rappel.

Une réflexion sur “Se regarder

  1. Pryska dit :

    Oula … si j’ai bien compris, tu es une femme ! lol
    Bon ben oui quoi, un plancton c’est bien du genre masculin … suis désolée 😀
    Merci d’être passée et bonne continuation !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *