youpi sourire tralala youhou pouet pouet kikoolol

Je n’arrive plus à faire quoi que ce soit de constructif au travail depuis mardi matin.
Une grosse réunion régionale, demain, dont je suis responsable.
Et je n’avance pas.
Je peux plus. Je veux plus. J’y arrive plus.
Soit je suis vraiment malade dans mon corps. Soit je suis vraiment malade dans ma tête.
Il me semble bien, mais je n’en suis pas sûre à 100 %, que je suis en train de frôler la dépression.
Je me barre. Je rentre dormir chez moi.
J’aimerais bien, si c’est possible, ne jamais me réveiller.

10 réflexions sur “youpi sourire tralala youhou pouet pouet kikoolol

  1. sheepyr dit :

    L’humour etant tjr la on doute de la depression

  2. Plancton dit :

    Y’a des moments où même avec beaucoup d’humour, j’arrive plus vraiment à me voiler la face.
    L’autoconviction et la méthode Coué ont leur limite.

  3. Ash dit :

    allez craque pas…
    tiens , je t’envoie un peu de soleil, un peu de fraicheur océane et un pue d’affection. Ca ira?

  4. a_litée dit :

    alors surtout surtout surtout
    ne pas s’inquiéter
    on est tous dans un état grâaaaaaaave
    c’est pas de la dépression
    c’est la descente du week end
    lundi prochain ca ira mieux

    amitiés

    a

  5. Plancton dit :

    Oui d’accord…
    Mais t’aurais pas du Lexomil ? Ainsi qu’un anti-vomitif super puissant ?

  6. Plancton dit :

    Clément … C’est le genre de trucs qui me dépriment, ça…
    Je suis membre actif des anti kikoolol. Je vois un bisounours, je lui déchire sa tronche à coup de cutter et je lui mets le feu au milieu d’une station service.
    Mais merci, je vais considérer que c’est l’intention qui compte.

  7. Clement dit :

    roooh! ben voila! on veut etre gentil et elle fait son intéressante! ah les filles j’vous jure! 😉

  8. a_licament dit :

    Si tu vomis, ma douce, c’est que quelque chose DoiT sortir,
    et je ne sauris te conseiller aucune substance qui t’empêche cette purification (à lire à ce propos « De la souillure : Essais sur les notions de pollution et de tabou » de mary douglas…je ne l’ai jamais fini et je pense qu’elle peut nous expliquer les nouilles au fond de l’évier – à la tienne ! – et mieux encore)
    quant au Lexomil, trop chimique…plus possible de rêver… »c’pas glop ! » je conseille plutôt que tu patauge encore un petit peu, jusqu’à provoquer les changements que tu espères depuis quelques temps
    ah moins qu’on est tout faut, et qu’il s’agisse d’une grossesse spontannée, et que Sainte Blandine enfante le nouveau prophète…

  9. Plancton dit :

    J’infanterai par la voie de la Raison, il ressemblera à un point d’interrogation, et alors là, la Lumière se fera sur le monde et j’aurai tout compris.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *