On y est.

Elle m’a dit que c’est quand même dingue, que de si petites choses aient tant d’impact sur toi.
Moi je lui ai dit que c’est vrai, c’est dingue.
Le truc bien, c’est que ça marche aussi au positif, tout ça. Qu’un mot, rien qu’un mot, peut me donner le courage de me sortir la tête de la poubelle dans laquelle je nage.
En faisant la vaisselle, je me disais qu’il serait temps que tu dises adieu à toutes ces petites choses bien matérielles avec lesquelles tu te maintiens attachée à ton passé.
En faisant la vaisselle, j’ai laissé tomber un verre, sans faire exprès. Par ce vecteur en forme de verre Amora bien anodin, j’ai réussi à casser le verre Kriek que m’avait offert Mika et une assiette de ma grand-mère.
J’ai souri, j’aurais bien continué à tout casser. Quand je n’aurai plus rien qui m’attache au passé, faudra bien que je me tourne vers demain.
Ce que je prenais pour de l’assurance, de la confiance en moi, ce n’était au fond que de la confiance en l’autre. Le repos de l’esprit assuré. Fermer les yeux et y croire.
Ce n’est pas en moi que je crois, alors.
Les doux dingues qui me hantent la caboche et me font rêver. Mes gentils fous qui m’ont fait battre le coeur parce qu’il n’y a qu’auprès d’eux que je sens la vie couler dans ma chair. Parce qu’ils incarnent mes plus précieuses pensées, celles que je ne me sens pas capable de faire vivre toute seule.
Il est l’heure de se dire adieu, petite fille.
Tes rêves, tu les retrouveras, peut-être plus tard. Sûrement quand tu ne t’y attendras pas. Ils ne ressembleront sûrement pas à ce à quoi tu t’attendais.
Mais qu’importe. L’important, c’est de laisser les fourmis rouges gambader, les laisser faire leur chemin.
Peu importe qu’elles aient existé ou non, peu importe les salissures. Si je continue de vomir en regardant au fond d’un évier, tant pis.
Tant pis si maman me fait pleurer rien qu’en existant, tant pis.
Je ne serai pas elle. Je ne suis pas elle.
Faut avancer, à présent.
Parce que le fond de l’évier, tu le touches, là, maintenant.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *