Flic flac

Viens !
C’est pas si difficile que ça tu sais. Non ? Tu sais pas ? T’as raison moi non plus j’en sais rien. Mais qu’importe. Si on sautait à pieds joints ?
Tu me prends la main et ça ira bien. On se regarde on se plaît on s’y complaît on en revient. Un peu toujours la même fin. Elles sont donc toutes de la même pluie toutes ces flaques d’eau ?

C’est tellement petit une flaque d’eau, on n’y voit que la tâche boueuse qu’elle ne manquera pas de nous offrir. On n’en veut pas trop de son foutu cadeau. On veut la piscine d’eau saine, on veut le lac, la mer et l’océan. Et pourtant…

Dans cette flaque, y’a nos pieds. Dans cette flaque, y’a nos yeux qui se marrent, nos rires qui s’étalent, nos jeux qui s’éclaboussent. Dans cette flaque, c’est notre eau à nous. Elles sont toutes de la même pluie toutes ces flaques d’eau.

Seulement celle-ci, elle nous observe en riant et nous innonde de toutes ses gouttes, de tous ses bons, ses mauvais moments. Elle nous rappelle, goguenarde, que les pieds au sec, le coeur au chaud et le visage heureux, on peut se permettre de prendre son temps. Et qu’importe la tempête qui nous attend.

7 réflexions sur “Flic flac

  1. tilly dit :

    Singing in the rain ? La pluie fait des claquettes ? Alors chiche, je viens. Ton texte est magnifique. Allons éclabousser les autobus 😉

  2. Plancton dit :

    Merci tilly ! Je chausse mes bottes et une combinaison étanche et je monte à l’assaut des bus avec toi 🙂 Ah. Prévoir un casque aussi me dit-on…

  3. Et encore… même les tempêtes font du bien. Elles nettoient, elles balaient, et souvent elle nous laissent échoués, evidemment. On second thought, oubliez ce que je viens de dire !

  4. an.archi dit :

    C’est joli…
    /me virevolte…

  5. Plancton dit :

    L’ho, ce serait facile si on pouvait tout oublier aussi simplement !

    /me regarde an.archi faire la feuille d’automne et admire le triple salto piqué arrière sur une main. *clap clap clap*

  6. evamarine dit :

    joli plongeon

  7. an.archi dit :

    /me pirouette pour remercier…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *